Exo de sophrologie pour le cou

En Sophrologie, la méthode de déploiement des exercices est nommée Relaxation Dynamique car il est tout à fait possible de se relaxer en mouvements.

De plus, ces gestes vous permettent :

  • de dynamiser les parties de votre corps qui ne bougeaient plus assez
  • de mettre en exergue le ressenti des perceptions corporelles
  • d’améliorer votre rapport à vos mouvements et sensations
  • de favoriser le relâchement des tensions

De plus, les pauses obligatoires de transition qui suivent les mouvements (pause phronique d’intégration – P.Ph.I) permettent une meilleure construction de votre schéma corporel et de l’image que vous renvoie votre corps.

En Sophrologie, a été mise au point une série de mouvements, focalisée sur des points particuliers du corps.

Commençons aujourd’hui avec l’exercice pour le cou:

Cette région haute de votre corps est capitale car elle est le lien, le passage entre votre tête et votre corps. Et nous connaissons tous plus ou moins, les tensions qui peuvent parfois se loger dans la nuque, les cervicales,  les cotés du cou ou encore la gorge.

Attention, les personnes qui ont des soucis cardio-vasculaires ou respiratoires, doivent faire l’exercice en ne retenant pas l’air dans les poumons

Vous pouvez faire cet exercice debout ou assis

  1. Commencez par fermer les yeux et relaxez-vous en focalisant votre attention sur les tensions les plus importantes du haut du corps vers le bas du corps.
  2. Puis videz l’air de vos poumons (doucement) et inspirez (sans vous gonfler à fond).
  3. Maintenez l’air dans vos poumons et faites plusieurs fois le mouvement : penchez votre tête vers l’avant puis vers l’arrière tout en douceur et lentement). Pendant l’exercice, vous êtes concentré sans effort sur les sensations que vous procure le mouvement.
  4. Expirez  l’air par la bouche. Votre tête est en position normale.
  5. Vous pouvez refaire l’exercice 2 fois de plus.

Ensuite, vous utilisez la même routine avec le mouvement qui consiste (comme pour dire non) à tourner la tête vers la droite puis vers la gauche (3 fois en maintenant l’air dans les poumons ).
Refaire 2 autres fois si tout va bien pour vous.

Procédez de la même façon avec la rotation de la tête sur les épaules dans le sens des aiguilles d’une montre puis dans l’autre.
Là également, en Sophrologie, il est conseillé de faire l’exercice par 3 fois.

Enfin, le dernier exercice du cou consiste, après avoir pris de l’air dans vos poumons, à contracter les muscles de votre mâchoire et à bander toute la peau de votre cou (comme vous pouvez l’imaginer, vous devez faire une grimace)

Puis, vous restez un moment (1 minute par exemple) à vous concentrer sur tout ce que vous ressentez dans le cou sans  jugement. Soyez dans le constat,  dans une écoute neutre et bienveillante, une nouvelle attitude, vierge de tout préjugés. Cette phase « d’écoute » et de compréhension des sensations est NÉCESSAIRE.

Vous pouvez vous étirez si vous en ressentez le besoin.

Laisser un commentaire